SCPI Corum Convictions, l'avantage d'un investissement immobilier à l'étranger

Mercredi 23 mars 2016

Par Ehpad Immo

SCPI Corum Convictions, l'avantage d'un investissement immobilier à l'étrangerLa SCPI Corum Convictions continue à faire parler beaucoup d’elle dans le microcosme des SCPI de part sa rentabilité bien au dessus de la moyenne des SCPI et sa fiscalité avantageuse.

En effet, le fait de se positionner sur des immeubles de bureau et de commerce à l’étranger leur permet de proposer des rentabilités attrayantes car le prix du mètre carré est moindre. Même si les loyers restent également inférieurs, le rapport loyer/prix du mètre carré permet de proposer des rendements 20 à 30% supérieurs aux SCPI plus classiques.

Par ailleurs, ces loyers sont moins taxés que les SCPI 100 % françaises. Afin de comprendre pourquoi, il peut être utile de rappeler la fiscalité de celles ci. Les dividendes touchés sont assimilés à des loyers, et donc le bénéfice annuel dégagé est à déclarer aux impôts comme du bénéfice foncier. L’impôt se décompose donc en deux parties : la première, « l’impôt pur » dépend de la Tranche Marginale d’Imposition (TMI) de la personne et son pourcentage évolue en fonction  de l’ensemble des revenus du déclarant. Ainsi, par exemple, un particulier possédant une  tranche marginale à 14% paiera 140 euros d’impôt pour 1000 euros de bénéfice tandis  qu’une personne dont la TMI est de 30% devra s’acquitter de 300 euros d’impôt pour un même bénéfice.

Ces deux particuliers devront en plus régler les prélèvements sociaux, dont la côte part sur le bénéfice est fixée à 15,5% quelque soit les revenus du déclarant.

Ainsi dans le précédent exemple, l’impôt total de la personne qui possède une TMI de 14% sera de 295 euros pour 1000 euros de bénéfice tandis que le déclarant avec une TMI de 30% devra s’acquitter d’une somme totale de 455 euros.

Ce calcul de l’impôt sera tout autre dans le carde de SCPI investissant à l’étranger. En effet, si la société de gestion s’acquitte de l’impôt dans le pays dans lequel se trouvent ses actifs immobiliers, la personne physique qui investit dans la SCPI verra sa tranche marginale d’impôt remplacée par un taux forfaitaire bien plus avantageux. Ce taux forfaitaire peut être évalué par la formule suivante : Tranche Marginale d’Imposition – Taux moyen d’Impôt du particulier (ce dernier est visible en bas de la page 2 du Cerfa 2042). A titre d’exemple, un particulier possédant une TMI à 30% et un taux moyen à 14% devra s’acquitter « seulement » de 16% d’impôt. De plus ces mêmes revenus ne sont pas soumis aux prélèvements sociaux.

Ainsi ce même particulier paiera un impôt total de 160 euros au lieu de 455 euros si les revenus étaient de source française. La SCPI Corum Convictions qui possède à la fois des immeubles en France et en Europe de l’ouest présente donc un système hybride avec des revenus français taxés de manière classique et des revenus hors de France moins soumis à l’imposition. 

Contactez-nous

* Champs obligatoire
ehpad-immo.com s’engage à protéger vos données personnelles et votre vie privée.

© 2014 Ehpad - immo - Mentions légales | Plan du site | Création site internet Agence web

simulation investissement ehpad