Investir en ehpad en 2016 ?

Jeudi 14 janvier 2016

Par EhpadImmo

Investir en ehpad en 2016 ?Investir en EHPAD en 2016, une solution pertinente ?

L’immobilier demeure le placement le plus plébiscité par les investisseurs. Ce postulat est par ailleurs renforcé par l’instabilité et les incertitudes des marchés financiers ainsi que par la désormais faiblesse des rendements des fonds en euros. Les marchés financiers ne représentent donc plus un placement cohérent pour les épargnants.

Il est cependant vrai qu’investir dans l’immobilier n’est  pas de tout repos. Le risque de carences locatives ou d’impayés hante tout particulièrement les investisseurs.

Ainsi, quel investissement faire afin d’avoir un rendement intéressant, tout en ayant peu de risque ? L’EHPAD ! Alors pourquoi l’EHPAD ? Car il s’agit d’un marché porteur où la demande ne cesse de croitre et qu’il permet de percevoir un loyer garanti.

Ce n’est pas un secret, la population vieillit.  Entre 2007 et 2060 les + de 75 ans auront doublés et quant aux +de 85 ans ils vont tripler. Aujourd’hui les plus de 60 ans représentent une personne sur six.
Par conséquent, la dépendance est désormais une problématique majeure. Il ne s’agit plus d’une anticipation de la demande mais d’une réalité contemporaine. L’éclatement des modèles familiaux, l‘éloignement géographique, l’évolution du paysage professionnel, la diminution des aidants familiaux : toutes ces données modifient la prise en charge de la dépendance. Il faut donc des solutions alternatives.

Et face à ce constat, la France fait face à un déficit sévère entre l’offre de logements disponibles et une demande exponentielle. Il est impératif de développer de nouvelles structures pour espérer équilibrer la situation. Les perspectives les plus récentes font apparaître des besoins de création d’environ 10 000 nouvelles places par an pour les prochaines décennies. Quelque soit les scénarios, en 2040, les projections du coût de la dépendance augmentera entre 50% et 200%.

On vient de voir que la demande avec les années ne fera qu'augmenter. De plus, pour qu’un EHPAD puisse sortir de terre, il doit y avoir une agrément de l’ARS (agence régional de la santé). Il ne peut donc y avoir d’EHPAD que s’il y a de la demande… On construit actuellement 5000 nouveaux lits par an alors qu’il en faudrait 10 000 nouveaux par an pour subvenir à la demande.

Enfin dans ce type de résidence de service, l’investisseur contracte un bail commercial avec l’exploitant de la résidence et non avec l’occupant de la chambre. La différence est de taille, car le locataire n’est pas l’occupant de la chambre, mais bien la société de gestion de l’EHPAD, c’est eux qui s’occupent de collecter et de verser les loyers. Le versement des loyers est donc garanti pendant toute la durée du bail.
C’est également au gestionnaire qu’incombe toute la gestion de l’établissement. L’investisseur ne s’occupe de rien, il se contente de percevoir des loyers. A l’exception de la taxe foncière, les loyers sont nets de charges car elles sont assumées par le gestionnaire.

Alors n’hésitez plus à demander conseil à votre conseiller en gestion de patrimoine. Pour ce type d’investissement, mieux vaut être accompagné dans la définition du projet et la sélection du bien.

 

Contactez-nous

* Champs obligatoire
ehpad-immo.com s’engage à protéger vos données personnelles et votre vie privée.

© 2014 Ehpad - immo - Mentions légales | Plan du site | Création site internet Agence web

simulation investissement ehpad